Le figement chronique entretenu par la peur est, selon la SE, à l'origine des symptômes traumatiques. La capacité à quitter l'état de figement et à rebondir après le choc est aussi ce que l'on appelle la résilience. Un des effets de la Somatic-Experiencing est d'augmenter chez nos patients cette capacité de résilience et d'amener la fluidité dans la biologie de la personne (notamment du système nerveux autonome) afin de repasser du côté de la vie.

Ainsi, même si nous ne pouvons ignorer les aspects émotionnels et cognitifs du traumatisme, la guérison des Troubles de Stress Post Traumatique (TSPT) ne peut se produire qu'au niveau du système nerveux et du cerveau car c'est là que se situe la désorganisation traumatique.

SOURCE : Association des Praticiens Francophones de Somatic-Experiencing (APFSE)

Une approche corps-esprit pour résoudre les traumatismes et augmenter la résilience.

Pour les thérapeutes en Somatic-Expériencing (SE), les symptômes du traumatisme ne sont pas liés à un événement mais à une perturbation du système nerveux. C'est en soi une bonne nouvelle car s'ils étaient liés à l’événement, qui par définition ne changera jamais, il ne seraient pas modifiables.

Cette méthode thérapeutique de Peter Levine, confirmée par les dernières découvertes en neurosciences, est fondée sur un modèle animal du stress et sur l'observation que tous les animaux, à l'état naturel, développent une réponse de figement transitoire lorsqu'ils sont en danger et qu'ils ne savent ni fuir, ni combattre. La sortie instinctuelle de cet état de figement quand le danger est passé leur permet d'éviter toute séquelle traumatique.

Peter Levine observe que l'homme semble avoir perdu cette capacité naturelle et qu'il peut rester figé des années, voire des décennies après que la menace ait disparu.

La Somatic-Experiencing®
Bertrand Bahurel 06 88 18 28 78